Actualités : www.lappelafricain.com  / Economie
Banques de développement: Remédier au déficit de financement des infrastructures

Soutenu par la Province du Gauteng (Afrique du Sud), l’événement impliquait également une dizaine banques ou institutions financières de développement, allant d’Afreximbank et Africa 50 (des créations de la BAD) à la banque de développement de l’Afrique de l’Est et australe (Trade & Development Bank) ou la Banque islamique de développement. Avec un objectif commun : ne pas être un forum où l’on parle (ce qu’il ne sera pas du tout parvenu à éviter…), et être avant tout une plateforme pour agir.

 

Banques commerciales et fonds d’investissements peu présents

 

Il y a en effet urgence : la Banque africaine développement estime ledéficit de financement dans le domaine des infrastructures en Afrique entre 68 et 108 milliards de dollars par an. Malgré le caractère crucial de ces projets et les alertes régulières, les financements ont même eu tendance à baisser ces dernières années, passant de 75 à 80 milliards par an entre 2012 et 2015 à 62,5 milliards de dollars en 2016.>>> À LIRE : Le G20 pointe un déficit d’investissement dans les infrastructures africainesDu coup, à Johannesburg, du 7 au 9 novembre, 60 projets d’infrastructures (représentant un plus de 40 milliards de dollars) étaient présentés au cours de sessions fermées réunissant promoteurs et financiers. Environ 300, beaucoup moins avancés, étaient également mis en avant sous forme de visuels diffusés sur des écrans. Le forum a également été jalonné de signatures de projets (partenariat avec Masen pour le plan Desert to Power, accord-cadrepour le pont Kinshasa-Brazzaville, etc).« Ce qui est regrettable, c’est que ni les banques commerciales ou fonds de pension, ni les fonds d’investissement n’étaient très présents », jugeait à la sortie de l’une de ces sessions le promoteur d’un projet qui se plaignait également qu’on ait mis face à lui des concurrents davantage que des partenaires potentiels… Les banques commerciales sont assises sur énormément d’argent, dont une faible partie va au financement des infrastructures. Dans la même veine, les gestionnaires mondiaux se faisaient rares dans les couloirs du forum, alors que, comme l’a rappelé Akinwumi Adesina, « 1% des actifs sous gestion à travers le monde suffirait pour combler le déficit” de financement des infrastructures ».

 

Délais accélérés

 

Les institutions financières de développement derrière l’événement de Johannesburg – et malgré l’absence de certaines d’entre elles comme la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ou la Banque mondiale – ont toutefois fait avancer plusieurs points : elles ont notamment rappelé avoir signé entre elles des accords de partage de risques. Un élément qui permettra d’accélérer l’étude des projets, alors que la lenteur de traitement est reproche régulièrement adressé à ces mêmes institutions.« Nous sommes bons pour abaisser le risque mais terriblement lents », a d’ailleurs reconnu Admassu Tadesse, PDG de Trade & Development Bank, la banque régionale de la Comesa (ex PTA Bank). Au Togo, c’est l’une des raisons qui a poussé l’État à monter un financement de 100 millions d’euros auprès d’un groupe bancaire privé pour le projet de centrale de Kékéli (avec la BOAD, tout de même), plutôt que d’aller voir les traditionnelles institutions financières de développement.Sur le plan de la vitesse d’exécution, le Africa Investment Forum ne devrait pas radicalement changer la donne, dans un continent qui doit à la fois œuvrer à une meilleure structuration des projets par les États mais aussi à augmenter la disponibilité des financements. Mais, pour citer Alain Ebobissé, dirigeant d’Africa 50, « le forum permet de focaliser les différentes parties, notamment les gouvernements et les financiers, sur certains projets, pour les faire enfin avancer ».

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
CAN 2019 : le dernier carré

C'est le fameux dernier carré ! La CAN 2019 a ses quatre demi-finalistes. Les quarts de finale de cette Coupe d'Afrique à 24 équipes se sont joués mercredi 10 et jeudi 11 juillet en Égypte, pays-organisateur. Trois de ces
 
CAN 2019: Le tableau des quarts de finale

Les affiches des quarts de finale sont toutes connues. Les 8 survivants, à savoir par ordre de qualification le Bénin, le Sénégal, le Nigeria, l'Afrique du Sud, Madagascar, l'Algérie, la Côte d'Ivoire et la Tunisie, savent ce qui les attend.
 
CAN 2019 : voici les dix stars à suivre

Le tour d’horizon des 10 stars africaines qui vont animer la phase finale de la 32ème Coupe d’Afrique des nations de football (21juin-19 juillet 2019) dont le coup d’envoi sera donné vendredi au Caire avec le match d’ouverture opposant l’Égyp
 
CAN 2019 : les numéros des dossards des Léopards dévoilés

 
Football : La RDC se maintient à la 5ème place en Afrique

Ce classement intervient cinq jours après le match des Léopards de la RDC contre le Burkina Faso et sept jours avant le démarrage de la 32ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), vendredi
 
CAN-Egypte 2019 : liste définitive des Léopards retenus

La RDC prépare la CAN- Egypte 2019 depuis le 1er a Marbella. En Egypte, elle jouera le 22 juin contre l’Ouganda, puis le 26 juin contre l’Egypte et le 30 juin contre le Zimbabwe
 
CAN-Egypte 2019 : voici les 32 présélectionnés

Au cours de ce stage, deux rencontres amicales sont prévues : contre le Burkina Faso le 9 juin et contre le Kenya, le 15 juin.
 
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi

Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions CAF, les deux demi-finales retour se sont soldées par deux matchs nuls 0-0. Deux résultats qui conviennent aux deux derniers vainqueurs de la compétition, l'ES Tunis et le Wydad Casablanc
 
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter

Quatre ans après, revoilà le Tout Puissant Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions. En quarts de finale retour, samedi 13 avril, les Corbeaux sont venus à bout du Simba Sports Club (4-1). Victoire encore plus éclatante du Wydad Casablanca con
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe

Devant l’Entente Sportive Sétifienne, le TPM a fait plus qu’empocher les trois points. Au-delà du succès et de son ampleur, l’équipe a fait plus en montrant une vraie force de caractère et la montée en puissance du groupe. .
 
Classement-Fifa : la RDC toujours en 3e position en Afrique

Pas de changement pour la République démocratique du Congo (RDC) au classement mondial de football publié jeudi 15 mars par la Fifa. Le pays est toujours 3e sur le continent et 39e au monde.
 
CAF: tous les résultats des preliminaires de la C1

Exempté des préliminaires, le TPM connaîtra son adversaire des 16es le mercredi 21 février, à l’issue du retour entre Uniao Desportiva do Songo du Mozambique et Ngaya Club des grandes Iles des Comores. Les joueurs de l’UDS partent favoris.pour sa
 
CHAN 2018 : l'équipe type dévoilée

 
CHAN 2018: le dernier carré

Le Maroc, pays-hôte du CHAN-2018 affrontera la Libye en demi-finales, mercredi à Casablanca, alors que le Nigeria sera opposé au Soudan à Marrakech.
 
Le journaliste NZILA FANAN repose à jamais au cimetière la Nécropole

 
Transfert de Bakambu en Chine : Ibenge partagé entre satisfaction et regret

Le transfert de l'international rd-congolais, Cédric Bakambu au club chinois de Beijing Guoan, ne cesse de défrayer la chronique. Des voix fusent de partout pour commenter cette nouvelle. Le sélectionneur des léopards de la Rd-Congo, Jean-Florent Iben
 
CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc o
 
RDC/Football : Florent Ibenge prolonge sa mission à la tête des Léopards

 
Mondial des clubs: entrée en lice du représentant de l’Afrique

 
Mondial Russie 2018 : le verdict du tirage au sort

 
Coupe de la Confédération: doublé pour le TP Mazembe

 
Mondial 2017 : mission difficile pour la RDC

 
Constant Omari: « M.Blatter est le porte-voix des sans-voix »

Président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) et membre africain du prochain comité exécutif de la FIFA, Constant Omari explique dans un entretien au Monde pourquoi il soutient Joseph Blatter, qui brigue aujourd’hui, à Zurich, un cinq
 
UN COMBAT D’ANTHOLOGIE ENTRE ALI ET FOREMAN

Le 31 octobre 1974 avait eu lieu à Kinshasa au stade du 20 mai (act. Stade Tata Raphaël), le super
 
CAN 2015 : Les Léopards (RDC) s'inclinent devant les Lions (Cameroun)

Les Lions indomptables du Cameroun entament de fort belle manière les éliminatoires de la Coupe d