Actualités : www.lappelafricain.com  / Politique
Beni : uniformes FARDC et Swahili bizarre chez les ADF/Nalu

A l’audience du lundi 02 novembre, un officier ADF/Nalu qui s’exprimait sous le sceau de l’anonymat a parlé d’une cagnotte de 27.000 dollars Usd (vingt-sept mille dollars américains) qui aurait été refilée à un lieutenant-colonel des FARDC en vue de la liquidation physique de celui que toute la République pleure encore aujourd’hui, une année après sa mort, comme un des héros de la guerre de l’Est.

Pendant que les populations du Nord-Kivu en général et celles du territoire de Beni en particulier s’interrogent au sujet de l’identité des tueurs qui sèment la mort dans leur contrée voici deux semaines, avec un bilan macabre ayant dépassé 100 victimes en ce laps de temps, une nouvelle énigme est en train de troubler leurs consciences. Il s’agit de la présence, dans les villages et quartiers urbains où ont déjà été enregistrés des massacres de civils, d’éléments camouflés en uniformes de FARDC et s’exprimant dans un Swahili teinté d’un fort accent rwandophone.

Ces deux indices sèment un grand doute dans les esprits, dans un territoire où la méfiance est devenue totale, même vis-à-vis des membres de l’armée régulière. Les autochtones pensent que d’ex-rebelles du M23 sont en train de revenir progressivement au Nord-Kivu, en provenance du Rwanda et de l’Ouganda, sous couvert d’ADF/Nalu, fichés comme la principale force négative étrangère à neutraliser pour le moment, voire d’éléments égarés des FARDC moulés dans des uniformes de l’armée régulière.

En tous les cas, qu’il s’agisse de rebelles ougandais d’ADF/Nalu ou congolo-rwandais du M23, les compatriotes de Beni ont toutes les raisons de nourrir de grosses inquiétudes quant à leur situation sécuritaire. En effet, il leur est difficile de croire désormais aux discours sur le contrôle de la situation par le binôme FARDC-Monusco en ce moment où la mort les guette à tous les coins de rue des villes et à chaque encablure d’une palmeraie, d’une bananeraie ou d’une bergerie.

Trahison ou infiltrations des FARDC ?

Certains soldats et officiers des FARDC associés à l’opération « Sukola 2 » au Nord-Kivu seraient-ils en collusion avec des rebelles ADF/Nalu et ex-M23 ? Rien ne le démontre pour le moment, sauf que la découverte de rebelles ou de déserteurs de l’armée régulière en uniformes FARDC n’est pas de nature à installer la confiance entre les populations locales et les troupes républicaines chargées de les sécuriser.

Le commandement des FARDC au Nord-Kivu se doit de lever rapidement l’équivoque, afin de tordre le cou aux rumeurs qui donnent à penser que les rebelles ougandais ou rwandais qui y ont choisi la vielle technique de la guérilla auraient des complices parmi les nôtres. S’il y a des traitres dans les rangs de l’armée régulière, un nettoyage urgent des écuries s’impose. Tant que le flou va persister sur le terrain, l’uniforme va installer davantage la peur dans les esprits, au lieu de rassurer et d’apaiser des milliers de paysans qui ne demandent qu’à vivre en paix et à reprendre le chemin des champs, des pâturages, des étangs, des vallées et rivières.

S’agissant d’infiltrations éventuelles des FARDC par des rebelles ougandais ou congolo-rwandais, les commandants de différentes unités mobilisées dans le cadre de l’opération « Sukola 2 » devraient bien tenir en mains leurs hommes, de manière à savoir, à chaque instant, qui fait quoi et qui se trouve où. Des contrôles stricts des mouvements des trouver devraient permettre de déjouer le piège de la confusion fondée sur les uniformes, encore que sur ce tableau, les responsables de la logistique devraient faire attention lors des opérations de « dotation » des troupes.

En cette période où la paix est plus que précaire dans les villages et centres urbains de Beni, le challenge à gagner par les autorités civiles et militaires est d’éloigner d’abord le spectre des massacres d’innocents au quotidien. Pour ce, un redéploiement conséquent des FARDC à travers ce territoire est souhaité, car sans l’arrêt de la spirale de la mort gratuite et subite, aucun message sur la traque des forces négatives et le « contrôle de la situation » par l’armée nationale, avec l’appui de la Monusco, ne pourra passer

Source : www.lappelafricain.com 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
CAN 2019 : le dernier carré

C'est le fameux dernier carré ! La CAN 2019 a ses quatre demi-finalistes. Les quarts de finale de cette Coupe d'Afrique à 24 équipes se sont joués mercredi 10 et jeudi 11 juillet en Égypte, pays-organisateur. Trois de ces
 
CAN 2019: Le tableau des quarts de finale

Les affiches des quarts de finale sont toutes connues. Les 8 survivants, à savoir par ordre de qualification le Bénin, le Sénégal, le Nigeria, l'Afrique du Sud, Madagascar, l'Algérie, la Côte d'Ivoire et la Tunisie, savent ce qui les attend.
 
CAN 2019 : voici les dix stars à suivre

Le tour d’horizon des 10 stars africaines qui vont animer la phase finale de la 32ème Coupe d’Afrique des nations de football (21juin-19 juillet 2019) dont le coup d’envoi sera donné vendredi au Caire avec le match d’ouverture opposant l’Égyp
 
CAN 2019 : les numéros des dossards des Léopards dévoilés

 
Football : La RDC se maintient à la 5ème place en Afrique

Ce classement intervient cinq jours après le match des Léopards de la RDC contre le Burkina Faso et sept jours avant le démarrage de la 32ème Coupe d’Afrique des nations (CAN), vendredi
 
CAN-Egypte 2019 : liste définitive des Léopards retenus

La RDC prépare la CAN- Egypte 2019 depuis le 1er a Marbella. En Egypte, elle jouera le 22 juin contre l’Ouganda, puis le 26 juin contre l’Egypte et le 30 juin contre le Zimbabwe
 
CAN-Egypte 2019 : voici les 32 présélectionnés

Au cours de ce stage, deux rencontres amicales sont prévues : contre le Burkina Faso le 9 juin et contre le Kenya, le 15 juin.
 
CAF/interclubs : l’Afrique du Nord dicte sa loi

Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions CAF, les deux demi-finales retour se sont soldées par deux matchs nuls 0-0. Deux résultats qui conviennent aux deux derniers vainqueurs de la compétition, l'ES Tunis et le Wydad Casablanc
 
Ligue des champions CAF: Les quatre derniers champions vont s'affronter

Quatre ans après, revoilà le Tout Puissant Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions. En quarts de finale retour, samedi 13 avril, les Corbeaux sont venus à bout du Simba Sports Club (4-1). Victoire encore plus éclatante du Wydad Casablanca con
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
UJANA ATHLETIC CLUB : Une équipe – une école de foot – un centre d’encadrement et de recrutement des jeunes talents en plein capitale

Situé dans l’enceinte du stade Tata Raphael, le complexe sportif de football Ujana Athletic Club existe depuis 2000 au service de la jeunesse de Kinshasa en particulier, et de la RD Congo en général. Il est constitué d’une académie de football, c
 
LDC: l'Entente de Setif atomisé par le TP Mazembe

Devant l’Entente Sportive Sétifienne, le TPM a fait plus qu’empocher les trois points. Au-delà du succès et de son ampleur, l’équipe a fait plus en montrant une vraie force de caractère et la montée en puissance du groupe. .
 
Classement-Fifa : la RDC toujours en 3e position en Afrique

Pas de changement pour la République démocratique du Congo (RDC) au classement mondial de football publié jeudi 15 mars par la Fifa. Le pays est toujours 3e sur le continent et 39e au monde.
 
CAF: tous les résultats des preliminaires de la C1

Exempté des préliminaires, le TPM connaîtra son adversaire des 16es le mercredi 21 février, à l’issue du retour entre Uniao Desportiva do Songo du Mozambique et Ngaya Club des grandes Iles des Comores. Les joueurs de l’UDS partent favoris.pour sa
 
CHAN 2018 : l'équipe type dévoilée

 
CHAN 2018: le dernier carré

Le Maroc, pays-hôte du CHAN-2018 affrontera la Libye en demi-finales, mercredi à Casablanca, alors que le Nigeria sera opposé au Soudan à Marrakech.
 
Le journaliste NZILA FANAN repose à jamais au cimetière la Nécropole

 
Transfert de Bakambu en Chine : Ibenge partagé entre satisfaction et regret

Le transfert de l'international rd-congolais, Cédric Bakambu au club chinois de Beijing Guoan, ne cesse de défrayer la chronique. Des voix fusent de partout pour commenter cette nouvelle. Le sélectionneur des léopards de la Rd-Congo, Jean-Florent Iben
 
CHAN 2018: la succession de l’équipe de la RDC est ouverte

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc o
 
RDC/Football : Florent Ibenge prolonge sa mission à la tête des Léopards

 
Mondial des clubs: entrée en lice du représentant de l’Afrique

 
Mondial Russie 2018 : le verdict du tirage au sort

 
Coupe de la Confédération: doublé pour le TP Mazembe

 
Mondial 2017 : mission difficile pour la RDC

 
Constant Omari: « M.Blatter est le porte-voix des sans-voix »

Président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) et membre africain du prochain comité exécutif de la FIFA, Constant Omari explique dans un entretien au Monde pourquoi il soutient Joseph Blatter, qui brigue aujourd’hui, à Zurich, un cinq
 
UN COMBAT D’ANTHOLOGIE ENTRE ALI ET FOREMAN

Le 31 octobre 1974 avait eu lieu à Kinshasa au stade du 20 mai (act. Stade Tata Raphaël), le super
 
CAN 2015 : Les Léopards (RDC) s'inclinent devant les Lions (Cameroun)

Les Lions indomptables du Cameroun entament de fort belle manière les éliminatoires de la Coupe d